Séries temporelles
mercredi 16 décembre 2009 par Wanda BEROLO

traduction [English ] [français ]

Evolution d’une pseudo-section au cours du temps et réponse hydraulique du sous-sol à un événement pluvieux

- 1 profil par jour sur une période de 13 jours -

Evolution d’une pseudo-section au cours du temps et réponse hydraulique du sous-sol à un événement pluvieux

- 2 profils par jour sur une période de 15 jours -

On observe des zones de faibles résistivités (en bleu, vert) évoluant avec les mouvements d’eau dans le massif. La modélisation permet la mise en évidence de chenaux dans la masse en glissement et du passage de l’eau dans les failles découpant le massif. Ce passage de l’eau dans les failles indique une interaction entre nappes profondes et nappes superficielles à grande échelle qui a son importance dans les mouvements du versant.

Comparaison entre moyenne de résistivité, pluviométrie et piézométrie de fin 2007 à début 2009

On observe une corrélation positive entre les chutes de pluie et le signal hydrogéophysique. Les épisodes pluvieux vont créer une augmentation du niveau piézométrique corrélable à une chute de résistivité explicable par l’augmentation de la conductivité du sol avec l’apport en eau.

>> Base de Données

 
Articles publiés dans cette rubrique