Hydrogéologie du secteur
Travaux de Recherche par T. Lebourg et B. Fresia, Géoazur, UNS, Nice, France.

jeudi 10 décembre 2009 par Wanda BEROLO

traduction [English ] [français ]

La commune de Vence est englobée dans un bassin versant important partant de la zone des Baous au Nord-Ouest jusqu’à la Cagne à l’Est. Ce bassin versant comprend toute la série Jurassique à Oligocène formant l’anticlinal de Vence et dans laquelle on observe une nappe profonde captive limitée à sa base par le Keuper imperméable. Le Prat de Julian est lui compris dans une nappe secondaire libre associée à la formation sableuse de l’Eocène inférieur (cf. figure ci-dessous).

 

Coupe hydrogéologique du bassin versant de Vence

L’observation des calcaires crétacés et jurassiques sous-jacents démontre une porosité de fracture et une karstification permettant la formation d’une nappe profonde. La nappe des sables est créée par la différence de porosité entre les sables et les calcaires, la porosité naturelle du sable étant bien supérieure à celle de fracturation du substratum. La nappe est mise en évidence par les nombreuses sources observables en base de glissement et au contact entre les calcaires et les sables.

De plus, les études réalisées par Simecsol et les piézomètres présents sur le terrain mettent en évidence une nappe homogène emmagasinant les eaux en toit de glissement et s’écoulant vers le bas du glissement et la Lubiane.

La fracturation du massif et la coexistence de ces deux nappes montrent la possibilité de communication à travers la masse calcaire, par les réseaux de failles et de karsts. Sur le terrain l’eau est présente en bas de versant sous forme de sources et sous forme de résurgence stagnante à la surface pendant les saisons pluvieuses.